Apprendre-vivre-explore- exprime à travers un partenariat avec le cheval

 Le rôle de l'équidé

Le cheval est un être sensible, un partenaire et un co-facilitateur dans la relation et le processus du mieux-être facilité par le cheval. Le terme « équidé » est destiné à inclure les chevaux, les ânes et les mulets, qui ont tous des dons à offrir dans le domaine du mieux-être facilité par le cheval. Les équidés ont leurs propres perceptions et émotions, et ils peuvent se mettre au diapason de la présence et des sentiments des autres. Grâce à leurs sensibilité et intuition, les équidés sont en mesure d'offrir de la rétroaction et des informations précieuses pour les clients. Il est essentiel qu'ils soient en mesure de s'exprimer spontanément et librement à travers ses actions et réactions lors du travail avec les clients.

Afin de soutenir leurs partenaires équins, il incombe aux facilitateurs humains d’être conscients de l'impact que ce travail pourrait avoir, sur les équidés, afin d’assurer leur bien-être physique, mental et émotionnel à tout moment. Ils doivent veiller à ce que leurs partenaires équins soient traités avec respect et de façon éthique, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur des sessions avec clients. Les partenaires humains ont besoin de comprendre que leurs partenaires équins sont complètement dépendants de leur gestion, et qu’il faut faire tout leur possible pour répondre à leurs besoins psychologiques et physiques.

 

Le rôle du professionnel du mieux-être facilité par le cheval

Dans plusieurs situations, il est souhaitable et même nécessaire pour les professionnels du mieux-être facilité par le cheval, de travailler en équipe. Le rôle de l'équipe MFC est de créer un espace sécuritaire dans lequel les clients sont capables d'apprendre, de vivre, d'explorer et de s’exprimer eux-mêmes. Pour que cela se produise, il est important que les professionnels se complètent dans leurs connaissances, leur expérience et leurs compétences, et que leur relation soit basée sur le respect mutuel. Il est également crucial qu'ils aient une compréhension commune des principes, de l’éthique et des valeurs du mieux-être facilité par le cheval.

Le travail en équipe permet aux professionnels d’avoir une plus grande liberté et flexibilité quant à la diversité des clients qu'ils peuvent travailler avec et la nature des services fournis. Par exemple, les équipes peuvent être en mesure d'offrir des séances de groupe et des ateliers, plutôt que de travailler sur une base strictement individuelle avec les clients. Les informations quant à la portée du champ de pratique, disponible sur le site Web, sont utiles pour aider l'équipe MFC à déterminer les paramètres de leurs services combinés.

Code d’éthique MFC-CAN

thumb.jpg

Ce code d'éthique sert de guide pour les professionnels certifiés MFC-CAN afin de les aider à offrir des services de mieux-être facilité par le cheval qui reflètent les normes les plus élevées d’une pratique éthique, professionnelle et intègre. Ce code est utilisé en complément avec les autres codes professionnels applicables (psychothérapie, travail social, soins infirmiers, etc.). Le code d'éthique est fondé à partir de quatre principes fondamentaux à la pratique du mieux-être facilité par le cheval.

Principe 1: Le respect

Le respect des droits et de la dignité des  humains et des équidés et l’amélioration du mieux-être des participants.

  1. Les membres doivent prendre en considération à la fois, la santé physique, mentale, émotionnelle et spirituelle de tous les participants impliqués.

  2. Les membres doivent servir tous les individus indépendamment de leur race, origine ethnique, nationalité, croyance, genre, religion ou orientation sexuelle.

  3. Les membres doivent assurer le traitement respectueux de l'équidé (cheval, mule ou âne), en tant qu'être sensible, partenaire et co-facilitateur. Les membres sont conscients de l'impact du travail émotionnel sur les équidés et doivent protéger leur mieux-être physique, mental et émotionnel.

  4. Les membres doivent obtenir un consentement éclairé et sans contraintes pour tous les services fournis et dans le cas des individus d'âge mineur, ils doivent obtenir l'accord à la fois des mineurs et de leur(s) tuteur(s) légal(aux).

  5. Les membres doivent respecter le droit des participants à la vie privée et ne peuvent dévoiler des informations sans le consentement éclairé et par écrit des participants et/ou des tuteurs légaux, selon les obligations légales et les standards de la profession.

 

Principe 2: Compétence professionnelle

La compétence professionnelle et un jugement éclairé sont des facteurs essentiels pour offrir des services responsables de soins à tous les participants qu'ils soient humains ou équidés.

  1. Les membres doivent appliquer les standards professionnels les plus élevés dans tous les aspects de leur travail avec les humains et les équidés.

  2. Les membres doivent identifier leur niveau d'éducation, leur expérience et leur pratique professionnelle de manière précise. Les membres doivent offrir leurs services selon leurs domaines d'expertise et de compétence comme il est énoncé dans le document du Champ de pratique de MFC-CAN.

  3. Les membres doivent identifier de manière précise quels sont les bienfaits, les risques et les résultats escomptés des activités avec les participants humains. Les membres doivent en tout temps maximiser les bienfaits des services et réduire les préjudices potentiels envers les participants qu'ils soient humains ou équidés.

  4. Les membres doivent être toujours prêts à offrir des soins responsables aux participants humains. Les membres doivent toujours être conscients du fait que les clients sont souvent vulnérables sur le plan physique, mental et/ou émotionnel et il est de leur devoir en tout temps et en tant que professionnels d'assurer leur sécurité et leur mieux-être.

  5. Les membres doivent toujours donner les meilleurs soins aux équidés participants. Les membres doivent comprendre que leurs partenaires équins sont entièrement dépendant de leurs bons soins et doivent faire de leur mieux pour répondre à leurs besoins physiques et psychologiques. Ils doivent veiller à ce que l'équidé ait suffisamment de temps pour se distraire, socialiser, relaxer et aussi se reposer et qu'il ait la possibilité de se retirer de son travail selon ses besoins et quelque soit son âge. De plus, les membres doivent avoir une compréhension en profondeur du caractère particulier de chaque équidé et aussi de bien comprendre la dynamique du troupeau. Les membres doivent s'allier au besoin avec d'autres professionnels afin de veiller à ce que les équidés reçoivent les soins quotidiens et médicaux appropriés ou tout autre soin et support dont ils ont besoin pour leur santé et leur mieux-être.

  6. Les membres doivent utiliser leur meilleur jugement professionnel pour déterminer le niveau approprié de contact entre les humains et les équidés pour éviter tout dommage corporel ou psychologique aux humains et aux équidés durant toutes les interactions entre les espèces.

  7. Les membres doivent veiller à empêcher ou à minimiser tout préjudice infligé aux participants humains et équins dès qu'ils en auront pris connaissance. Ceci doit se faire en terminant l'activité ou en entreprenant une autre action afin d'y remédier.

  8. Les membres doivent maintenir leur compétence professionnelle en poursuivant leur éducation et la consultation avec leurs pairs, leur supervision, tout en développant leurs capacités et leur croissance personnelle. Tout au moins, les membres doivent répondre aux besoins de la formation continue de MFC-CAN.

  9. Les membres doivent maintenir des fiches appropriées de toutes les interactions et activités concernant le mieux-être facilité par les équidés.

  10. Les membres doivent consulter d'autres professionnels lorsqu'il s'agit du meilleur intérêt des participants qu'ils soient humains ou équins.

Principe 3: Intégrité et honnêteté

L'intégrité et l'honnêteté dans les relations entre les humains et les équidés.

  1. Les membres doivent chercher à atteindre le plus haut niveau d'intégrité dans toutes leurs relations professionnelles. Ils doivent être responsables de leurs actions et ne jamais profiter ou exploiter les autres pour leur intérêt personnel.

  2. Les membres doivent démontrer une ouverture d'esprit et avoir du respect envers leurs collègues et les autres professionnels.

  3. Les membres doivent honorer tout engagement professionnel ou bénévole.

  4. Les membres doivent négocier et clarifier la structure des frais et la méthode de paiement avant de commencer le service et seulement réclamer les frais pour les services rendus.

  5. Les membres ne doivent pas importuner, intimider, effrayer, troubler ou faire tout acte répréhensible qui va à l'encontre du meilleur intérêt des participants humains ou équins.

  6. Les membres doivent établir des interactions équitables et respectueuses entre tous les participants et être conscients des messages que certaines interactions délibérées et ponctuelles peuvent communiquer aux participants humains et équins.

  7. Les membres doivent éviter de donner des services à des individus avec lesquels ils ont déjà entretenus ou entretiennent des relations sexuelles. Ils doivent suivre les règles professionnelles appropriées en ce qui concerne les relations amoureuses avec d'anciens clients.

  8. Les membres doivent éviter les implications mixtes (familiale, financière, d'autorité, etc.) qu'elles soient actuelles ou antérieures lorsque ces relations peuvent nuire à la bonne conduite des services professionnels. Si de telles relations mixtes existent, les membres doivent immédiatement veiller à prendre les mesures nécessaires pour réduire tout préjudice qui pourrait survenir.

  9. Les membres doivent résoudre tout problème personnel, qu'il soit relié à l'abus de substances, à la santé mentale, à la détresse psychologique ou sur le plan légal qui pourraient interférer dans leur jugement ou leur performance. Les membres doivent immédiatement rechercher la consultation et prendre les actions appropriées pour remédier aux problèmes qui pourraient diminuer leur jugement ou leur performance.

Principe 4: Responsabilité

Responsabilité envers la société et la profession.

  1. Les membres doivent s'engager à poursuivre leur développement professionnel continu au moyen de l'éducation, la formation, la consultation et la supervision.

  2. Les membres s'engagent à suivre ce Code d'éthique conçu pour protéger à la fois les participants (humains et équins), le public en général et la profession.

  3. Les membres s'engagent à donner la formation requise à tout le personnel et les bénévoles sur le contenu et l'application du Code d'éthique et s'engagent à répondre à toutes les questions ou problèmes concernés.

  4. Les membres s'engagent à maintenir à jour leur adhésion avec MFC-CAN  ainsi que celle de toute autre organisation professionnelle pertinente.

  5. Les membres doivent prendre les mesures nécessaires pour que la culture et l'environnement qui existent dans les écuries où résident leurs  partenaires équins, respectent le Code de pratiques pour le soin et la manipulation des équidés, tel que développé par Canada Hippique en 2013 et qui peut être consulté à : https://www.nfacc.ca/pdfs/codes/equides_code_de_pratiques.pdf

  6. Les membres s'engagent à observer toutes les lois municipales, provinciales et fédérales


Les principes MFC-CAN

Pour travailler avec les équidés et les humains dans les activités de mieux-être facilité par le cheval, la philosophie et l'approche MFC-CAN englobent quatre grands principes fondamentaux. Ces principes mettent l'accent sur l'importance de traiter les êtres humains et les équidés avec respect, dignité, honnêteté et intégrité. Ils soulignent également la nécessité d'assurer la sécurité (émotionnelle et physique) ainsi que le bien-être des participants humains et équins dans toutes les activités MFC.

Ces principes constituent le fondement du code de déontologie de MFC-CAN. Ces principes sont présentés plus en détail dans notre Trousse d'information PDF MFC-CAN.

Principe 1: Le respect des droits et de la dignité de tous les individus - à la fois humains et équins - et la promotion du

mieux-être pour tous les participants

Principe 2: La compétence professionnelle et le bon jugement dans l’administration de soins responsables des

participants humains et les équidés

Principe 3: L'intégrité et l'honnêteté dans les relations avec les humains et les équidés

Principe 4: Une responsabilité envers la société et la profession du mieux-être facilité par le cheval

 

Qu’est-ce qu’un champ de pratique

(Un champ de pratique personnel définit les paramètres et les limites dans lesquelles une personne peut en toute sécurité, éthique et compétence, pratiquer dans le domaine du mieux-être facilité par le cheval. Il indique clairement le niveau de certification MFC-CAN atteint ou surpassé par le professionnel. De plus, il définit ce que ce que cette personne n'est pas qualifiée à faire dans la pratique du mieux-être facilité par le cheval. Il y a un large éventail de professions (ex. Travailleur social, enseignant, etc.), da formation et d’expérience qui sont considéré dans le champ de pratique du professionnel.

Chaque professionnel aura besoin d'examiner et de définir son champ de pratique personnel dans les trois domaines

 

clés suivants :

• le travail avec les humains

• le travail avec les équidés

• le travail en mieux-être facilité par le cheval.

Toutes les formations approuvées par MFC-CAN vous donneront la confiance et la capacité dont vous aurez besoin

pour pratiquer le mieux-être facilité par le cheval selon votre champ de pratique personnel. Le champ de pratique

personnel associé à la certification MFC-CAN présente à vos clients le standard élevé de déontologie et de normes

de pratique dans l’industrie du mieux-être facilité par le cheval aujourd’hui ! )

http://www.nfacc.ca/codes-de-pratiques/equides

(Ce nouveau code exhaustif a été créé de plus de deux ans de travail collaboratif avec 18 représentants de l'industrie du cheval à travers le Canada. MFC-CAN appuie les lignes directrices de ce code et encourage tous les membres à se familiariser avec le matériel. Le code de pratique pour les soins et la manipulation des équidés est intégré à la formation MFC-CAN depuis 2014. Avoir l’accord de tous les gens de différentes disciples équines n’est pas une tâche facile ! Ceci a été accompli dans ce groupe grâce à l'amour communément soutenu pour le cheval. Toutes les recommandations qui s’y trouvent sont appuyées par une science solide et ils ont été développés à partir de longues discussions et débats de la part d’expert dans le domaine. Y compris les domaines : d’installation, de logement, de l'alimentation, de la santé, de la formation, de l'élevage, de la reproduction, de la gestion des parcs d&'engraissement, du transport, de changement ou de fin de la carrière et de l'euthanasie. Ce document est maintenant la norme légale pour la prise en charge des équidés au Canada.

Quelques détails intéressants dignes de discussion qui touchent à des questions qui nous touchent tous dans tout le pays :

- Dans des conditions boueuses, les chevaux doivent au minimum, avoir accès à un endroit bien drainé, libre de boue, sur lequel le cheval peut se reposer et s'allonger

- Compte tenu de la recherche scientifique concernant les chevaux en général, la neige ne suffira pas à répondre à leurs besoins d’hydratation

- La « zone thermoneutre » des chevaux est entre 5 ° et 20 °C . À des températures hors de ces périmètres, il est nécessaire d'augmenter l'énergie métabolique pour maintenir la température du corps.

- Les équidés qui sont malades, blessés ou en douleur, doivent recevoir un traitement approprié sans délai ou être euthanasiés sans délai

- Les chevaux doivent être traitées d'une manière à ce qu’ils ne soient pas soumis à la douleur ou une blessure qui peut être évité

- Le bien-être du cheval doit être primordial lors de décisions en ce qui concerne un changement ou une fin de carrière

Ce document est un guide pour les propriétaires de chevaux et pour les sociétés protectrices des animaux. Il crée également une ouverture pour des discussions difficiles. En tant qu’association qui met le cheval en priorité, ce document est important pour nous tous, impliqué avec MFC-CAN. Il faut le comprendre et l’utiliser comme guide.

Cherchez des réunions prévues pour discuter du code dans votre région ou aller le site http://www.nfacc.ca/codes-de- pratiques/equides pour télécharger votre propre copie. 

VOULEZ- VOUS PLUS D'iNFORMATION CONCERNANT LA CERTIFICATION MFC-CAN, INCLUANT LES LIGNES DIRECTRICES, LE CODE DE DÉONTOLOGIE ET OMMENT CEUX-CI S’APPLIQUENT AUX PRINCIPES, CHAMP DE PRATIQUE ET LE RÔLE DES ÉQUIDÉS ET DE L’ÉQUIPE MFC?

Nous sommes heureux de partager la trousse d’information avec vous !